Sélectionner une page

Pour qu’un arbre puisse se développer convenablement, des entretiens sont à réaliser de temps en temps sur lui. Pour cela, il faut réaliser des interventions de taillage sur l’arbre qui va servir à contrôler sa croissance et à favoriser sa croissance. Tailler un arbre sert aussi à embellir l’arbre et à le faire correspondre à l’environnement qui l’entoure, cela sert surtout en zone urbaine. Toutefois, il est à noter que tous les arbres ne se taillent pas de la même manière. Cela diffère par rapport à l’état général de l’arbre, à son âge ou encore à son essence, etc. Ci-après quelques techniques de taille des arbres qui existent de nos jours

La taille sévère de l’arbre

Un parmi les différentes techniques de taille qui existe, la taille sévère consiste à contrôler la croissance de l’arbre. Pour ce faire, on procède à des tailles de réductions sur l’arbre afin de réduire sa taille et son ampleur. On pratique le plus souvent la taille sévère sur un arbre dans trois cas bien distincts. Premièrement, cela est nécessaire lorsqu’un arbre devient un peu trop grand, au point de faire peser des risques sécuritaires sur son environnement proche comme les maisons ou les personnes. En effet, lorsque la cime d’un arbre devient trop haute, les branches peuvent ne pas supporter son poids et donc se casser. Ensuite, la taille sévère est aussi utilisée pour tailler les arbres qui ornent les villes. La taille sévère est alors employée pour maintenir les formes de l’arbre par rapport aux styles de la ville. Enfin, cela sert également à tailler les arbres qui nécessitent une intervention dès leurs premières années d’existence. La taille sévère va alors servir à améliorer l’assise au sol de l’arbre en permettant à ce dernier, à travers la taille, de développer ses branches près du sol. Pour que les travaux soient  accomplis dans les normes, il est conseillé de faire appel à un professionnel tel que l’entreprise d’élagage d’arbre 34.

À cause de ses actions qui ont des conséquences directes sur la structure de l’arbre, la taille sévère n’est pas conseillée d’être utilisée trop souvent sur un arbre. En effet, cette technique fragilise fortement l’arbre et son abus peut provoquer l’extinction de l’arbre. Dans cette optique, la taille sévère se doit alors d’être utilisée que très rarement et avec beaucoup de précautions. Afin d’assurer ses

La taille raisonnée de l’arbre

Deuxième technique de taille des arbres, la taille raisonnée est le contraire de la première technique, qui est la taille sévère. En effet, cette technique est à appliquer sur les arbres dès leurs plus jeunes âges pour les aider à bien se développer. Il existe trois étapes bien différentes aux techniques de taille raisonnée. Il y a la taille de formation, la taille d’entretien et enfin, la taille de sauvegarde.

  • Tout d’abord la taille de formation est une intervention que l’on effectue sur l’arbre durant les 15 premières années de son existence. La taille que l’on réalise sur l’arbre pendant tout ce temps vise à favoriser la croissance de l’arbre, de faire en sorte que le développement de ce dernier se fait dans le respect de l’environnement qui l’entoure.
  • Pour ce qui est de la taille de formation, elle s’effectue sur des arbres qui ont déjà atteint son âge adulte. Elle vise à entretenir l’arbre afin de lui éviter des maladies et cela en lui débarrassant des branches malades, mortes et des nouvelles pousses trop envahissantes.
  • La taille de sauvegarde quant à elle est une technique de taille des arbres qui visent à venir en aide aux arbres qui sont mal en point à cause d’une maladie ou à cause de la répétition de la taille sévère sur l’arbre. La taille de sauvegarde permet alors d’éviter aux arbres d’être abattu.