Sélectionner une page

L’abattage des arbres est une activité dangereuse. Il pourrait causer des graves accidents s’il est pratiqué par un particulier. De ce fait, pour éviter les incidents, le mieux est de confier les travaux à des élagueurs professionnels. Ces derniers maîtrisent toutes les techniques nécessaires et efficaces pour assurer les travaux d’abattage d’arbres dans la sécurité et avec rapidité. Nous allons voir dans cet article toutes techniques d’abattage des arbres que ces professionnels utilisent dans l’exécution de leurs travaux.

Débroussailler l’espace autour de l’arbre

Pour mieux apprécier les espaces aux environs d’un arbre à abattre, cet élagueur tel qui se trouve dans le 78 débroussaille d’abord son pourtour. Il effectue ensuite des coupes des branches situées au bas de l’arbre qui peuvent les gêner pendant les travaux d’abattage.

Orienter de la chute de l’arbre

Après le débroussaillage des environs de l’arbre à abattre, les élagueurs-abatteurs déterminent la direction de la chute de l’arbre pour éviter des accidents. Ils doivent prendre en compte l’espace environnant, les conditions climatiques (la force du vent), la taille et le volume de l’arbre à abattre.

Effectuer un étêtage

Si l’arbre à abattre est plus grand que l’espace qu’il va atterrir après les travaux d’abattage, les élagueurs effectuent l’étêtage de l’arbre. Cette technique consiste à couper une partie supérieure du tronc de l’arbre avant de l’abattre.

Réaliser l’entaille d’abattage

Une fois la direction de l’arbre choisie, les élagueurs  réalisent une entaille sur le tronc de l’arbre. Pour ce faire, les élagueurs enlèvent une portion triangulaire de ce côté, dont la profondeur est équivalente à 20% du diamètre de l’arbre à abattre. Il est à noter que l’entaille d’abattage doit être bien oblique pour ne pas dévier la direction de chute de l’arbre.

Réaliser le trait d’abattage

Après la réalisation de l’entaille d’abattage, les élagueurs effectuent le trait d’abattage. Cette tâche consiste  à scier horizontalement le tronc de l’arbre à l’opposé de l’entaille d’abattage, en laissant 3 à 5 centimètres intacts en l’entaille et le trait d’abattage. Cette partie va jouer le rôle de charnière, ils appellent également cette partie : zone de rupture.

Le cas d’un arbre penché

Dans les travaux d’abattage d’un arbre penché, les élagueurs doivent prendre les précautions nécessaires pour éviter le risque d’éclatement du tronc de l’arbre avant de réaliser le trait d’abattage. Ils utilisent un serre-tronc. Ils doivent réaliser une taille d’abattage peu profonde avant de percer le tronc de l’arbre de chaque côté en respectant le zone de rupture avant de scier.