Sélectionner une page

Quelles différences entre fichier d’entreprises et fichier de particuliers

Lorsqu’on parle de fichier d’entreprises, on fait référence au  BtoB (Business to Business), c’est-à-dire le fait pour une entreprise de cibler d’autres entreprises. Par compte, le fichier de particuliers renvoie au BtoC (Business to Consumer), soit le fait qu’une entreprise ait pour cible des particuliers. Ces deux types de fichier se ressemblent. Mais dans le fond, ils ont des différences qu’il est bon qu’une entreprise connaisse avant d’aller à la conquête du marché.

Fichier BtoB et fichier BtoC : principales différences

C’est à partir de plusieurs étapes qu’un fichier BtoB ainsi qu’un fichier BtoC sont constitués. L’une de celles-ci est d’identifier les clients et de se demander dans quel intérêt ils doivent entendre votre message. On note des différences au niveau des questions fournies par le BtoB et le BtoC. Et les réponses fournies de chaque côté font que le fichier d’entreprises et le fichier particuliers sont conçus à partir de données différentes.

Dans le cadre du BtoB, on communique et forge sa marque à partir du relationnel. Le BtoB se focalise sur un marché limité et très ciblé. En outre, il vise à composer avec un processus de décision par paliers, ce qui apparait comme un cycle de vente long. Notez également qu’en ce qui concerne le marketing BtoB, le but est de susciter un acte d’achat rationnel axé sur la valeur ajoutée.

Quant au marketing BtoC, sachez que la communication est concentrée sur le produit. Il s’intéresse à un marché large et s’adapte à un achat simple et direct. Le cycle de vente est très court. En BtoC, un acte d’achat émotionnel est suscité et est basé sur le désir et le prix. Notez que le fichier de particuliers est généralement plus volumineux que celui des entreprises et est utilisé de manière intensive, car les actions de marketing direct sont multipliées.

Une différence au niveau des critères de segmentation de chaque type de fichier

Qu’il s’agisse d’un fichier de particuliers ou d’un fichier d’entreprises, des critères communs sont considérés pour la segmentation. En effet, de chaque côté, on tient compte de critères géographiques et de critères comportementaux.

Mais il existe des critères propres à chaque type de fichier pour réaliser une bonne segmentation. En ce qui concerne le fichier de particuliers, on le segmente en considérant en priorité des critères sociodémographiques, comme l’âge, la nationalité, le sexe, la situation de famille, le niveau d’études et la catégorie socioprofessionnelle. Quant au fichier d’entreprise, il est segmenté principalement à partir de critères économiques, tels que l’âge de l’entreprise, sa taille, son chiffre d’affaires, ses bénéfices et la répartition de son capital.