Sélectionner une page

Le livret A est connu comme étant le placement le plus populaire en France. Toutefois, le nombre des titulaires a diminué de 9,5 % entre 2016 et 2017. Cette situation fait suite à l’application de la loi Eckert, qui fixe un cadre légal au déblocage des fonds dormants sur des comptes inactifs ou des contrats en sommeil, et pourrait provenir de la faible rémunération de ce produit. En effet, ce dernier affiche un taux de rémunération à 0,75 %, le plus bas historique depuis sa création en 1818.Par ailleurs, au mois de juin 2018, il a vu sa collecte se tasser par rapport au mois de mai et ralentir fortement par rapport à celle de 2017. Pendant cette période, les dépôts ont dépassé les retraits de 280 millions d’euros contre 660 millions en mai. L’année dernière, la collecte nette s’affichait également positive, à un niveau bien supérieur de 840 millions d’euros.

Rappel sur le livret A

À titre indicatif, le livret A est un compte d’épargne rémunéré qui propose une grande disponibilité des fonds. Il est sans frais et ses intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Un livret A peut être détenu par une personne mineure ou majeure.

Avec ce type de placement, les intérêts sont entièrement défiscalisés. De plus, un livret A donne aux épargnants l’opportunité de faire librement des versements. Ainsi, ils peuvent faire des dépôts selon leurs envies. Néanmoins, le montant minimal des placements est fixé à 10 euros sauf à la Banque Postale qui est de 1,5 euro. Ce produit financier offre également à ces titulaires la possibilité de retirer l’intégralité de leurs fonds n’importe quand. Enfin, les retraits et dépôts, ainsi que l’ouverture et la clôture d’un livret A sont entièrement gratuits.

La loi fixe le montant maximum du livret A. Celui-ci ne doit pas dépasser 22 950 euros pour les personnes physiques, et 76 500 euros pour les associations. Une fois ce seuil atteint, vous ne pouvez plus alimenter votre compte. Toutefois, ce livret continuera de produire des intérêts qui peuvent porter sa valeur au-dessus de la limite légale.

Ouverture et fermeture d’un livret A

Comment avoir un livret A ? Comme il a été susmentionné, le livret A est disponible dans toutes les banques situées en France. Ceux qui sont intéressés par ce produit peuvent donc se rapprocher d’un établissement de leur choix. Ce dernier va leur proposer de signer un document qui précise notamment les opérations autorisées durant la vie du contrat. Enfin, pour valider votre demande d’ouverture, vous devez faire un dépôt initial de 10 euros. Il est cependant à noter que vous ne pouvez avoir qu’un seul et unique livret A. En cas de cumul, vous risquez de payer une amende et de recevoir des sanctions.

Par ailleurs, il se peut que vos parents vous aient déjà ouvert un compte à votre naissance. Si actuellement, vous voulez ouvrir un nouveau livret, vous devez clôturer le livret surnuméraire pour éviter d’être dans l’illégalité. Pour ce faire, vous devez adresser une demande de fermeture à votre banque. Ce document doit contenir les références du livret à clore et le numéro de compte où vous désirez transférer les fonds.